Puis, je ne l'ai plus vue. Disparue. Jusqu'au jour où...
Je remarquai un curieux remue-ménage.


Oui, il y avait désormais deux araignées, dont une n'avait plus l'air très vivante.


Elle a dû mourir de vieillesse. On pense que les Tégénaires peuvent vivre deux ou trois ans.
La nouvelle venue, pas gênée, s'est employée à se débarrasser du corps.


Elle y a mis le temps, mais elle a réussi à le faire passer par-dessus bord.



C'était quand même un beau spécimen...


Quant à la nouvelle propriétaire, après avoir soigneusement inspecté son nouveau domaine,


elle s'est définitivement installée. Elle a réparé les trous. Les petites Tégénaires ont détalé.
C'est donc sa chronique que je vous narrerai désormais.