Le blog de Clair de Plume : chroniques du quotidien d'une secrétaire médicale et jardinage bio

dimanche 30 août 2009

La Tachine, c'est sa cousine

Je suis tombée sur une parente de la Tachinaire-hérisson : la Tachinaire-hérisson géante. C'est une chance car il paraît qu'elle est assez rare.
Je l'ai photographiée sur le compost, ce n'est pas trÚs glamour mais je n'ai pas trop eu le choix.


Tachina grossa

C'est une grosse mouche trÚs imposante et trÚs poilue.



EDIT DU 10 SEPTEMBRE 2009

Eh bien, non, ce n'est pas une Tachinaire.
C'est une Mésembrine de Midi, ainsi nommée car elle aime prendre le soleil aux heures les plus chaudes.
Voici la véritable Tachina grossa :



A ma décharge, il faut bien avouer que les deux mouches se ressemblent énormément. Le moyen le plus sûr pour les distinguer est de regarder leur tête : celle de la Tachinaire est entiÚrement jaune. Et encore faut-il connaître l'existence de la Mésembrine de Midi...


lundi 17 août 2009

On n'a guÚre envie de la taquiner...

...la Tachinaire hérisson :


Tachina fera


... la mouche hirsute qui ressemble tout à fait un ours mal rasé.


jeudi 13 août 2009

Comment calmer une guêpe

J'ai trouvé une guêpe dans une étrange posture, complÚtement avachie au coeur d'une fleur de lis :



Elle est restée comme ça pendant des heures. A minuit, elle était encore là :



On aurait dit qu'aprÚs s'être saoulée au nectar, elle s'était endormie comme un clodo avant de se réveiller trop tard pour reprendre son vol vers le nid.


mercredi 5 août 2009

La grenouille qui aurait bien voulu être aussi grosse qu'un boeuf

Drame évité l'autre jour : j'ai surpris un chat en train d'embêter une grenouille.
J'ai d'abord cru qu'il avait attrapé un merle, à cause des cris. Oui,les grenouilles ne se contentent pas de faire coâ-coâ, elles crient, quand elles ont peur ou quand elles souffrent ! Je n'ai bien entendu eu le temps ni de filmer, ni de photographier l'événement, mais notre service infographie est en mesure de vous proposer une reconstitution en images de synthÚse :

Reconstitution :



J'ai récupéré le malheureux batracien (il n'avait rien du tout) et je l'ai remis dans la mare où il a pu se remettre de ses émotions.



C'est une grenouille rousse.


samedi 1 août 2009

Bling-bling

Voici l'un des insectes les plus rutilants du jardin, j'ai nommé la Cétoine dorée :



Un bien joli coléoptÚre, mais qui se nourrit d'étamines de fleurs. Les Cétoines apprécient beaucoup les roses[1], qu'elles abîment.
En bio, on recommande de les éloigner des rosiers en plantant de la menthe, dont, paraît-il, elles détestent l'odeur.
L'ennui, c'est que l'individu ci-dessus a été photographié en train de se promener dans un buisson où cohabitent cinq espÚces de menthe différentes :



Moralité :


[1]On les appelle d'ailleurs aussi Hannetons des roses.


EDIT DU 9 SEPTEMBRE

Saperlotte. Il y eu erreur d'identification.
La bestiole représentée ci-dessus n'est pas une Cétoine dorée, mais une ChrysomÚle.
J'ai eu le doute en surfant sur le blog Nature liliputienne.
Donc, cette histoire de menthe, ce ne serait pas du pipeau, alors...


Jardindex,index des sites sur le jardin, le jardinage et les plantes