three men laughing while looking in the laptop inside room

investissement en résidence étudiante: les inconvenients

Dans un monde où l’investissement immobilier est de plus en plus prisé pour ses avantages financiers et fiscaux, une nouvelle tendance a fait son apparition : l’investissement dans les résidences étudiantes. Si ce créneau offre de nombreux avantages, il traîne également derrière lui certains inconvénients. Cet article s’adresse à vous, experts en investissements immobiliers, qui aspirez à comprendre les risques potentiels de l’investissement en résidences étudiantes.

Les risques liés à la gestion du bien

La gestion d’une résidence étudiante n’est pas une mince affaire. En effet, assurer l’entretien des logements, gérer les loyers et les relations avec les étudiants peuvent s’avérer être des tâches lourdes et chronophages.

L’achat d’un bien en résidence étudiante implique souvent de faire appel à un gestionnaire pour s’occuper de ces aspects. Cependant, ce dernier peut se révéler coûteux et sa qualité de service peut varier. De plus, vous serez dépendant de la bonne gestion de ce dernier, ce qui peut représenter un risque pour votre investissement.

La volatilité des étudiants

Un autre inconvénient majeur de l’investissement en résidences étudiantes réside dans la nature même de leurs occupants : les étudiants. Ces derniers sont souvent mobiles, changeant de logement chaque année ou même chaque semestre.

Cette volatilité entraîne une rotation élevée des locataires, ce qui peut être source de stress pour les investisseurs. Il faudra en effet trouver de nouveaux locataires régulièrement pour éviter les périodes de vacance qui peuvent impacter les rendements de votre investissement.

L’importance du choix de l’emplacement

L’emplacement du logement est un facteur déterminant de la réussite de votre investissement en résidence étudiante. En effet, les étudiants privilégieront les logements proches de leurs lieux d’études ou des centres-villes.

Un emplacement mal choisi pourrait donc avoir un impact négatif sur votre investissement, en rendant le logement moins attractif pour les étudiants et en augmentant le risque de vacance locative.

La dépendance à la conjoncture économique

L’investissement en résidence étudiante, comme tout investissement immobilier, est soumis aux fluctuations de la conjoncture économique. En période de crise, les étudiants peuvent être tentés de retourner vivre chez leurs parents pour économiser sur les frais de logement.

Ainsi, les crises économiques peuvent provoquer une baisse de la demande de logement étudiant et donc un risque pour les investisseurs. C’est pourquoi il est important d’étudier attentivement le marché avant de se lancer dans ce type d’investissement.

Allez aussi voir...  Stratège immo l 'essentiel à connaître

Les limites du statut LMNP

Le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) est souvent avancé comme un gros avantage de l’investissement en résidence étudiante. Il permet en effet de bénéficier de certains avantages fiscaux. Cependant, ce statut présente également des limites.

Il impose notamment une limite de revenus locatifs à ne pas dépasser pour conserver le bénéfice des avantages fiscaux. De plus, les conditions pour bénéficier de ce statut peuvent être revues par l’Etat, ce qui représente un risque pour les investisseurs.

L’évolution des frais de copropriété

Enfin, l’investissement en résidence étudiante peut être impacté par l’évolution des frais de copropriété. Ces derniers peuvent en effet augmenter de façon significative, en particulier si des travaux de rénovation sont nécessaires.

Ces frais supplémentaires, imprévus, peuvent venir grignoter la rentabilité de votre investissement et représenter un risque à ne pas négliger lors de votre réflexion.

En somme, l’investissement en résidence étudiante présente des avantages indéniables, mais n’est pas exempt de risques. Comme tout investissement immobilier, il est essentiel de bien étudier le marché, l’emplacement et la gestion du bien avant de se lancer.

Le dispositif Censi-Bouvard : avantages et inconvénients

Le dispositif Censi-Bouvard est souvent mis en avant comme un atout majeur de l’investissement en résidence étudiante. Il s’agit en effet d’un régime fiscal spécifique qui permet aux investisseurs de bénéficier de réductions d’impôts significatives.

Cependant, l’avantage fiscal offert par le dispositif Censi-Bouvard ne doit pas occulter certains inconvénients potentiels. D’une part, il faut savoir que ce dispositif est soumis à des conditions particulières, notamment en ce qui concerne le montant des loyers et la durée de location du bien.

D’autre part, le régime Censi-Bouvard est limité dans le temps. Actuellement, il est prévu jusqu’en 2021, mais rien ne garantit qu’il sera prolongé par la suite. C’est un élément à prendre en compte lors de l’établissement de votre plan d’investissement.

De plus, le dispositif Censi-Bouvard ne s’applique qu’à un certain type de résidences services, dont les résidences étudiantes. Il n’est donc pas applicable à tous les investissements immobiliers.

Enfin, il faut savoir que le dispositif Censi-Bouvard impose un bail commercial de 9 ans minimum. Ce qui signifie que vous vous engagez à louer le logement pendant une durée relativement longue, ce qui peut être un inconvénient si vous souhaitez récupérer votre bien plus tôt.

Allez aussi voir...  Investissement locatif clé en main : les principes

Les résidences universitaires : une concurrence à prendre en compte

Lorsque l’on parle d’investissement en résidence étudiante, il est important de prendre en compte la concurrence des résidences universitaires. Ces dernières, généralement gérées par les CROUS, proposent des logements étudiants à des tarifs souvent bien inférieurs à ceux du marché privé.

Cela peut représenter un frein pour les investisseurs, car les étudiants sont souvent à la recherche du logement le moins cher possible. De plus, les résidences universitaires sont généralement bien situées, à proximité des campus, ce qui peut être un avantage concurrentiel non négligeable.

Il est donc crucial, lors de votre projet d’achat immobilier en résidence étudiante, de bien étudier l’offre existante de logements étudiants dans la zone géographique visée. Un excès d’offre de logements étudiants par rapport à la demande pourrait en effet rendre votre investissement moins rentable.

En conclusion

L’investissement en résidence étudiante est une option intéressante pour diversifier son patrimoine immobilier et bénéficier d’avantages fiscaux. Cependant, il ne faut pas négliger les inconvénients potentiels, liés notamment à la gestion du bien, à la volatilité des étudiants, au choix de l’emplacement, à la conjoncture économique, au statut LMNP et au dispositif Censi-Bouvard.

Il est donc essentiel de bien réfléchir avant de se lancer dans ce type d’investissement locatif. Une étude approfondie du marché et une bonne connaissance des spécificités de la location meublée en résidence étudiante sont des éléments clés pour réussir son investissement.

De plus, il est important de prendre en compte la concurrence des résidences universitaires et de bien évaluer les risques liés à l’évolution des frais de copropriété. En somme, bien que l’investissement en résidence étudiante présente de nombreux avantages, il ne faut pas minimiser les risques.

Dans tous les cas, il est recommandé de se faire accompagner par des professionnels du secteur immobilier pour maximiser les chances de réussite de son investissement.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *